La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

BactériesBactéries

Composition du microbiote

Le terme « microbiote » désigne la somme des bactéries vivant et colonisant le système gastro-intestinal humain. Ces bactéries se sont adapté au milieu régnant dans notre écosystème interne et vivent en symbiose avec nous.

Le microbiote s’acquière à la naissance. Il se modifie et se développe avec l’âge et le mode de vie. Il est dominé par les bactéries de type bacteroidetes, firmicutes, actinobacteria et proteobacteria. La relation entre le microbiote et un individu est caractérisée par une évolution parallèle selon les événements ayant marqués la vie de cet individu. La vie de chaque personne étant différente, le microbiote devient donc unique à chacun.

 

La composition du microbiote peut être modifiée entre autres par l’alimentation. Choisir des aliments tel que :

  • Bons gras tel les gras monoinsaturés et polyinsaturés ;
  • Fibres alimentaires présentes dans les graines, les céréales, les fruits et les légumes ;
  • Carbohydrates plus complexes et non des sucres simples raffinés comme le sucrose ;
  • Micronutriments présents dans une alimentation naturelle et non composée de produits transformés industriellement ;
  • Probiotiques certifiés et diversifiés provenant de sources reconnues ;
  • Prébiotiques de choix tel l’inuline et autres polysaccarides complexes.

Tous ces choix ont des conséquences directes non seulement sur la flore microbienne dont est composé le microbiote mais aussi peut faire varier l’expression des gènes de certains tissus du corps tel le foie, les tissus adipeux, les intestins et les muscles. Ces interactions peuvent mener à augmenter ou réduire la masse adipeuse et causer des désordres métaboliques associés à la fonction de la barrière intestine et du système immunitaire.

LactobacillusLactobacillus

 

Exemple d'influence de la composition du microbiote sur la santé

Des données expérimentales animales mais aussi chez les humains suggèrent que la composition du microbiote varie avec des caractéristiques précises selon par exemple :

  • Personne obèse et personne maigre,
  • Diabétique versus non-diabétique;
  • Individus présentant certaines maladies hépatiques
  • Âge (de la naissance à la vieillesse).

Les bactéries intestinales jouent aussi un rôle très important grâce à leur contribution de métabolites bénéfiques pour les humains. Le tableau suivant illustre une faible partie de certains des avantages générés par quelques-uns de ces métabolites.

Métabolites

Fonctions biologiques potentielles

Acides gras à courte chaine

  1. Diminution du pH dans le colon
  2. Inhibition de la prolifération des bactéries pathogènes
  3. Participation à la synthèse du cholestérol
  4. Implication dans l’incidence d’obésité humaine
  5. Influence sur la résistance à l’insuline et le diabète de type 2

Acides biliaires

  1. Absorption des gras alimentaires et des vitamines liposolubles
  2. Maintien des fonctions de la barrière intestinale
  3. Contribution au système systémique endocrinien qui régule dans le sang les triglycérides, le cholestérol, le glucose

Vitamines tel que K, B12, biotine, folate, thiamine, riboflavine et pyrodoxine

  1. Source complémentaire endogène de ces vitamines
  2. Augmentation de la fonction immunitaire
  3. Fonction épigénique sur la régulation de la reproduction des cellules